Au delà du rai alité

Humide regard
brillant rigide
instable hagard

C’est ce regard
semblant
Tremblant

Ces yeux fuyards
Où tout se lit
tout se lie

offrande gargouille
autant que fronde,
redite autant que redoute

anxieuse fixité
ne s’autorise pourtant
émotions vibrantes

c’est ce regard
noueux sermons
de vie de vide

étrennent éteignent
vociferants acides
avides livides
C’est ce regard
que l’on sait lire
se devine l’irre

irre irraisonnée
regain fréon lapidaire
regard terne, frigidaire

excommunication risquée
au delà du rai alité
lumière solaire réalité

lumière d’y vine
fantasme extrapolé
peur de vivre sa vie
In vivo veritas
On en a qu’une
Qu’une qui compte
pas pour des prunes…

______

~ Sylvain lechair – 2022 … Nymphale du peuplier / Grand Sylvain ~

00074887-1 | Poésie | Nymphale du peuplier / Grand Sylvain

Un avis sur « Au delà du rai alité »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :